Philips réagit aux conclusions de l'enquête de la Commission européenne sur le secteur des tubes cathodiques

décembre 5, 2012

Amsterdam (Pays-Bas) – Koninklijke Philips Electronics N.V. (NYSE : PHG, AEX : PHIA) vient d'annoncer que la Commission européenne lui avait imposé une amende de 313 millions EUR au terme d'une enquête portant sur des soupçons de violation des règles de concurrence dans le secteur des tubes cathodiques (CRT). Cette amende doit être payée dans les trois mois. Par ailleurs, la Commission européenne juge Philips et LG Electronics solidairement responsables à l'égard d'une amende de 392 millions EUR pour un soupçon de violation des règles de concurrence par LG.Philips Displays ("LPD"), une coentreprise à 50/50.

 

En 2001, Philips a mis fin à ses activités CRT et les a transférées au sein de LPD, une coentreprise avec LG Electronics. LPD était une société indépendante qui n'était pas consolidée dans la comptabilité de Philips. Elle a fait faillite en 2006. Philips a déjà fait état de l'enquête de la Commission européenne relative aux tubes cathodiques dans ses rapports annuels.

 

"Nous déplorons être mis en relation avec des comportements de ce type, souligne Frans van Houten, président du conseil d'administration de Philips. Notre code éthique, tel que décrit dans nos General Business Principles, est sans équivoque et doit toujours faire l'objet du respect le plus strict. Nous sommes convaincus que l'amende, qui porte sur un composant de notre entreprise dont nous nous sommes défaits en 2001, est disproportionnelle et injustifiée. Je tiens en même temps à souligner que cette amende ne nous fera pas renoncer à notre volonté de faire de Philips le Numéro 1 des technologies de la santé et du bien-être. Nous poursuivons notre programme de transformation Accelerate! et maintenons nos objectifs financiers pour 2013."

 

Philips a l'intention d'aller en appel contre la décision de la Commission européenne. La politique de Philips consiste à respecter toutes les règles en vigueur en matière de concurrence. L'entreprise a totalement collaboré avec la Commission européenne lors de son enquête, en échange de quoi le montant de l'amende a été réduit.
 
Lien vers le message vidéo de Frans van Houten, en néerlandais : https://philips.box.com/s/7e2w1lugzv8tbrozoxap.

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Joost Akkermans
Philips Corporate Communications
Tel.: +31 6 3175 8996
Email: joost.akkermans@signify.com


Steve Klink
Philips Corporate Communications
Tel: +31 6 1088 8824
Email: steve.klink@signify.com

A propos de Royal Philips Electronics

Royal Philips Electronics N.V. (NYSE : PHG, AEX : PHIA) se pose comme une entreprise diversifiée, active dans les domaines « de la Santé et du Bien-être » et qui a pour but d’améliorer la qualité de vie des personnes par des innovations significatives dans les domaines des soins de santé, de la vie moderne et de l’éclairage. Philips, dont le siège social se trouve aux Pays- Bas, emploie quelque 122.000 personnes actives dans les domaines de la vente et des services dans plus de 100 pays et a réalisé un chiffre d’affaires de 22,6 milliards d’euros en 2011. L’entreprise est leader sur les marchés des soins cardiologiques, des soins de médecine d’urgence et des soins de santé à domicile, des solutions d’éclairage économique et des nouvelles solutions d’éclairage ainsi que dans le domaine des rasoirs électriques, des systèmes de divertissement portables et à domicile et des soins d’hygiène dentaire.
Vous trouverez plus de renseignements sur Philips via www./philips.com/newscenter.

Déclarations anticipatives

Le présent communiqué peut contenir des déclarations anticipatives en rapport avec la santé financière, les résultats opérationnels et les activités de Philips ainsi que certains desseins et objectifs de Philips dans ce contexte. De par leur nature, les déclarations anticipatives comportent un certain degré de risque et d’incertitude, car elles font référence à des événements et dépendent de circonstances qui se produiront dans le futur. De nombreux facteurs sont susceptibles d’entraîner une différence matérielle entre les résultats réels et ceux qui figurent, de manière explicite ou implicite, dans ces déclarations anticipatives.

Nous sommes à votre écoute...